Recruter des talents et motiver ses salariés grâce aux processus

Mis à jour le 2 mai 2022

Quels sont les secrets des organisations qui réussissent à recruter les talents, et surtout à les garder impliqués ? C’est ce que Jean-Charles Mallet et Zahir Arbane, experts en systèmes de management, ont décrypté pour vous. 

Une nouvelle ère pour le recrutement ? 

Aujourd’hui le seul argument salarial ne suffit plus pour attirer les talents. La poursuite d’un emploi pour son salaire aboutit bien souvent à la démission. Les talents aspirent à plus : plus engagé, plus transparent, plus collaboratif et porteur de sens… Selon de nombreux articles, l’éthique et l’impact sur la société sont dorénavant placés au premier plan. Les critères de choix ont évolué et les entreprises n’ont pas d’autre stratégie que de s’adapter au plus vite pour rester attrayantes face à la concurrence. 

Le potentiel est grand pour les entreprises, et l’approche processus peut les aider à accroître leur attractivité de manière durable et significative.

Découvrez
les tendances et pratiques des professionnels de
la Qualité

Les nouveaux critères des talents

Parmi les nouveaux critères plébiscités, la quête de sens est un élément particulièrement important. Salariés et jeunes talents ont besoin de se sentir utiles et recherchent des entreprises innovantes, flexibles et qui ont un impact positif sur la société… Aujourd’hui, les employés aspirent essentiellement à apporter leur contribution à la communauté et à représenter une réelle valeur ajoutée pour leur employeur

Il est également important de s’assurer que l’organisation évolue dans une direction en accord avec ses propres désirs d’orientation.

Selon une récente étude de Microsoft, 40 % des employés envisagent de quitter leur poste actuel. Il est donc crucial qu’ils puissent percevoir leur valeur ajoutée et bien comprendre leur rôle au sein de l’organisation.

Comment donner du sens ?

Le sens est énoncé aux salariés à travers le triptyque Mission / Vision / Valeurs.

La mission :

Elle permet d’affirmer la raison d’être de l’entreprise auprès de ses acteurs et doit être formulée de manière claire et durable.

La vision :

Elle constitue une description de l’état futur, désiré et fait office de guide dans la prise de décision stratégique.

Les valeurs :

Ce sont les croyances collectives décrivant les comportements essentiels et guidant ainsi la réalisation de la mission. 

Exprimer clairement la raison d’être de l’entreprise et l’utiliser comme guide pour les prises de décision stratégiques est essentiel.  Ces prises de décision doivent être réalisées en cohérence avec la stratégie de l’entreprise, tout en restant  conformes aux valeurs affirmées par l’entreprise. 

C’est à partir de ce triptyque qu’est déclinée la stratégie, qui détermine les objectifs de l’entreprise à long terme pour accomplir la mission évoquée précédemment. Pour réaliser la stratégie, il est ensuite nécessaire d’établir des processus en se posant les questions fondamentales : quelles sont mes grandes familles de processus ? quel sera leur rôle dans ma stratégie ? en prenant en compte les moyens humains et financiers disponibles afin de s’assurer que ceux-ci sont cohérents par rapport aux objectifs.

Il est indispensable que ces éléments soient diffusés au sein de l’entreprise afin que chacun se l’approprie et qu’ils permettent la communication des valeurs de l’interne vers l’externe. Cela contribuera à donner du sens et à insuffler une politique de transparence. 

Au-delà de la dimension de transmission des valeurs et des missions de l’entreprise, il est important de mettre en place des actions concrètes afin que les différents discours (QVT, RSE, développement durable) se traduisent par des faits. 

💡 En résumé : Avoir un ensemble cohérent, le partager, donner du sens et montrer la direction.

Comment les processus rendent les postes plus attrayants et permettent de mieux recruter ?

La mise en place de processus peut aider à acquérir flexibilité et agilité dans les méthodes. Pour adopter cette approche de manière durable et introduire la notion d’amélioration continue sur le long terme, on analyse le processus en trois parties. 

1. Les processus actuels 

Commencer par faire un point sur l’état actuel des choses :

  • Qui fait quoi ? Quelles sont les activités ? Quelles sont les interfaces entre les processus ?
  • Détailler et analyser ces processus et procédures déjà en place 
  • Les modéliser de la manière la plus précise possible

2. Le potentiel d’optimisation des processus

Une fois les processus et procédures déjà en place identifiés et décrits, on peut alors passer à la phase d’analyse, utile pour identifier leur potentiel d’amélioration. Afin de les prioriser, on classe les projets d’amélioration en fonction de leur potentiel de gain en performance, de la difficulté de mise en œuvre, de la contribution du projet aux objectifs stratégiques mais aussi des nouvelles perspectives d’amélioration. 

3. Le processus cible

En tenant compte des facteurs humains, il est nécessaire de  commencer par expliquer l’amélioration attendue (raison du changement, espérances et délais). Cette explication permet une meilleure implication des différents acteurs, ainsi que la définition de leurs rôles et de leur charge de travail. Il est important de se poser la question de la formation des employés sélectionnés pour répondre aux nouvelles attentes du projet d’amélioration. 

Ainsi, le nouveau processus mis en place en suivant ces trois étapes devient finalement le “processus actuel”. De cette manière, on entre dans une boucle d’amélioration du processus qui sera moteur de l’amélioration continue de l’entreprise. La démarche processus permet d’apporter la flexibilité nécessaire en maîtrisant les projets d’amélioration que l’on mènera. 

Ce type d’organisation permet à la fois de qualifier mais également de communiquer sur le rôle et les objectifs des employés au sein de l’entreprise. Cela favorise donc le sentiment d’appartenance et d’inclusion des collaborateurs, fraîchement arrivés ou plus anciens.

La méthode processus apparaît comme une solution de choix. Le travail collaboratif allié à un système d’organisation transparent permet de garder les employés motivés et mobilisés. D’après La Presse, lorsque l’ouverture et la transparence sont présentes chez le gestionnaire et la direction, 91% des employés sont mobilisés.

Comment impliquer les employés dans la démarche d’amélioration continue ?

Dans une optique d’amélioration continue, nous préconisons la mise en place de certains outils : 

Établir des remontées terrain

Déjà adoptées par de nombreuses entreprises, elles permettent de laisser la possibilité aux collaborateurs de signaler un dysfonctionnement, une anomalie, un accident, un risque ou une non-conformité.

Expliquer les contrôles en place

Cela permet aux collaborateurs de mieux comprendre : l’orientation de l’entreprise, ce qui mérite de l’attention et de quel risque on cherche à se prémunir en mettant en place ce contrôle. 

Multiplier les avis

Recueillir les différents points de vue et créer des groupes de travail pour travailler collaborativement à l’amélioration ou à la refonte des processus. 

Comment mesurer l’adhésion des salariés ? 

Dans cette même optique d’amélioration continue, la mesure d’implication et de compréhension du projet d’entreprise reste fondamentale. Pour cela, il est possible de mettre en place différents types d’opérations. 

Par exemple, il est possible de proposer aux salariés un système d’évaluation des valeurs et missions de l’entreprise. Ce type d’outil permettra la mesure et l’amélioration de l’attractivité de l’organisation de façon durable.

Plus largement, le système processus offre une solution durable dans l’organisation de l’entreprise et permet de faciliter les échanges mais aussi de clarifier et de communiquer chacune des actions auprès de tous ses acteurs. Vous souhaitez améliorer votre marque employeur et vous rendre plus attractif pour les jeunes talents ? Pyx4 et ses experts vous accompagnent dans la mise en place de vos processus pour les modéliser, clarifier les rôles, pérenniser vos savoirs-faire, avec les logiciels Pyx4 Process et PYX4 Improver

👉 Voir la vidéo du webinaire

Pour aller plus loin – références citées lors du webinaire Attirer et fidéliser les talents grâce à l’approche processus :