[Interview] Rencontre avec Victor, consultant PYX4

Qui sont les visages qui se cachent derrière PYX4 ? Parce qu’une solution n’est rien sans expert pour guider les entreprises à son utilisation, au premier plan de l’accompagnement PYX4 se trouvent les consultants. Victor est l’un de nos premiers experts. Il prend en charge les clients depuis l’implémentation de l’outil jusqu’à la mise en place de leurs premiers processus. Au-delà de la formation, c’est une collaboration sur mesure qu’offre Victor, pour qui l’humain tient une place centrale dans nos relations avec nos clients. 

> Bonjour Victor, peux-tu nous raconter ton parcours et nous expliquer comment tu es arrivé chez PYX4 ?

Tout d’abord, je suis Lorrain d’origine (j’y tiens !). J’ai fait des études d’ingénieur orientées conception logicielle et un master en administration des entreprises, en Normandie.

Suite à différentes expériences de stage en France et au Canada, j’ai été amené à rencontrer Édouard [N.D.L.R. Édouard Kodsi, Président de PYX4] qui était alors en affaires avec des entreprises par lesquelles je suis passé.
Nous avons bien accroché et nous sommes revus pour discuter d’un éventuel avenir commun au sein de Globalliance Solutions (nom de l’entreprise à ce moment-là). Ça s’est rapidement concrétisé et j’ai intégré PYX4 en 2015 en tant que chef de projet technique.

Découvrez les tendances et pratiques des professionnels de la Qualité

> En quoi consistent tes missions ?

Au départ, j’étais responsable de la migration de nos clients historiques Qualigram vers notre nouvelle solution SaaS PYX4, qui venait alors de sortir. L’outil a rapidement été déployé et on a commencé à avoir de plus en plus de gros clients. Quand mon manager est parti, j’ai hérité du poste de Responsable du Support client et de la partie infrastructure IT. 

C’est ce qui m’a permis de commencer à accompagner des clients sur les fonctionnalités du logiciel, d’abord sur le volet formation, puis en conseil aux côtés de notre équipe de consultants. Mes études et mes premières expériences ne me prédestinaient pas à ça mais ça s’est fait assez naturellement.

Aujourd’hui, je m’occupe également du pôle Customer Success et j’ai pris la Direction des Affaires France.

> Que préfères-tu dans ton métier ?

Au fil des années, les missions de formation et de conseil m’ont permis d’affiner ma vision des enjeux et des problématiques client, et la meilleure façon d’y répondre.

Mais c’est surtout l’humain qui m’anime. C’est pour cette raison que ça a tout de suite marché avec PYX4. C’est l’une des valeurs fortes de l’entreprise : la Direction est à l’écoute de nos attentes, les équipes sont accessibles et il y a une vraie volonté de réunir des personnes qui partagent ce socle de valeurs. J’ai eu la chance de toujours travailler avec des gens formidables : collègues, mais aussi clients. Ça n’est pas un hasard !

La qualité est un secteur qui peut paraître un peu formel quand on ne connaît pas, mais les personnes qu’on rencontre nous apportent beaucoup, aussi bien humainement qu’en termes de développement métier. On a la chance d’accompagner des clients avec lesquels il est très agréable de travailler.

> Quelle est la mission dont tu es le plus fier ?

C’est difficile de choisir car il y a eu beaucoup de bons moments avec des clients… Mais une mission en particulier me vient en tête.

Je suis assez fier d’avoir implémenté et déployé notre solution auprès de six filiales d’un grand groupe international, alors que ce dernier avait au départ beaucoup d’appréhension quant à l’utilisation du langage Qualigram. Mais ils m’ont fait confiance et la maîtrise de notre méthodologie s’est avérée beaucoup plus simple et abordable que ce qu’ils avaient l’habitude de faire. Cela a permis aux collaborateurs de plusieurs pays de modéliser des processus bloqués depuis plusieurs années.

> Quelle est la mission la plus insolite que tu aies été amené à réaliser ?

Lors d’un déplacement à l’étranger, où je devais réaliser une formation en Anglais pour deux personnes, on m’a informé une fois sur place que non seulement les participants étaient finalement quinze, mais surtout qu’ils ne parlaient pas Anglais ! J’ai dû improviser au pied levé une formation en Espagnol, langue que je n’avais pas pratiquée depuis plusieurs années.

La deuxième anecdote s’est passée au Maroc. Je donnais une formation le jour du passage à l’heure d’hiver. Mais le roi a décidé le jour-même de ne pas appliquer le changement d’heure. Ça a été une pagaille monumentale : on ne savait plus quels horaires appliquer pour la formation, les stagiaires devaient aller chercher les enfants plus tôt, mon avion avait une heure d’avance, etc. Ça n’était pas banal !

> Si tu avais un conseil à donner aux organisations qui démarrent une démarche processus, ce serait quoi ?

Je leur conseillerais de se doter d’une solution dédiée à la cartographie des processus qui soit complète et intuitive pour pouvoir impliquer leurs équipes.

Mais je leur conseillerais surtout, au démarrage du projet, d’exiger un accompagnement plus important qu’une simple formation pour l’implémentation de l’outil. Cela permet aux équipes d’être plus au fait des enjeux, des problématiques et de devenir plus rapidement de très bons utilisateurs. Ça fait une vraie différence !

> Quel est ton mantra ?

“Je marche plus sûr et plus ferme amont qu’aval.” (Montaigne)
C’est toujours beaucoup plus simple d’apprendre que de transmettre.

J’ai changé plusieurs fois de fonction en huit ans, donc j’ai toujours eu besoin d’apprendre. Mais transmettre à des personnes, parfois loin de ces considérations, l’intérêt de la démarche processus, de l’amélioration continue, les bons arguments pour motiver leurs équipes, etc. est parfois un sacré challenge ! C’est souvent la problématique lorsqu’on s’adresse à des fonctions comme les Directions, qui sont éloignées des opérationnels terrain.
C’est d’ailleurs pour cela qu’on fait des webinaires. Chaque mois, on se met au défi d’évangéliser autour de la démarche Qualité via des conférences en ligne.

> Si tu devais résumer PYX4 en une phrase, ce serait quoi ?

Une entreprise familiale, qui prend autant soin de ses collaborateurs que de ses clients.

👉 Retrouvez Victor sur LinkedIn.

Photo of author

Mylène Macaré

Head of Content
Mylène est en charge de la stratégie éditoriale et marketing de PYX4. En lien constant avec le pôle commercial et les experts métier, elle identifie les besoins et problématiques des professionnels de la qualité, de l'amélioration continue et de la performance pour leur proposer les contenus les plus adaptés.

À lire aussi...

PYX4 : Digitalisation des processus : enjeux du secteur public
Digitalisation des processus : enjeux du secteur public
Dans un contexte où les attentes des citoyens et où les ressources publiques sont soumises à de plus en plus de contraintes, la digitalisation des ...
PYX4 : Travailler avec ses collaborateurs pour gagner en performance
La non-qualité relationnelle : frein à la performance
La collaboration est un point clé de la performance d’une organisation. En effet, elle permet de surmonter les difficultés, de créer de la cohésion et ...
PYX4 - Maîtriser ses flux pour gagner en performance
Comment maîtriser ses flux pour gagner en performance ?
Dans la volonté de gagner en performance, les organisations ont souvent tendance à se focaliser sur les activités elles-mêmes. Et pourtant, l’essentiel de la performance ...
IA et Qualité - Interview PYX4
[Interview] IA et qualité
Jean-Charles Mallet, Directeur Général adjoint de PYX4 et consultant Management par les processus et Amélioration continue, a été interrogé par France Qualité pour le magazine ...