Mis à jour le 7 octobre 2022

[Webinaire] Les enjeux de la gestion des risques : rencontre avec Jean Le Ray

Jean Le Ray est consultant dans le domaine de la qualité, de la performance et de la gestion des risques. Expert du sujet, il est l’auteur de nombreuses publications et ouvrages de référence. Invité à ce webinaire, il vous explique tous les enjeux d’une démarche de gestion des risques pour une organisation.

Au sommaire de ce webinaire

  • Les nouvelles tendances de la gestion des risques
  • Les enjeux d’aujourd’hui dans son application
  • Les opportunités qui peuvent en découler

Visionnez le replay complet de notre rencontre avec Jean Le Ray :

Photo of author

Amanda Wanderley

Consultante Senior BPM & Risques
Amanda est consultante, spécialisée dans la cartographie des processus et des risques, la mise en œuvre d’outil BPM et d’audit. Elle accompagne les organisations dans le suivi de leurs projets, le déploiement des solutions PYX4 et la formation de leurs équipes.

À lire aussi...

Top 4 des méthodes de résolution de problèmes
[Modèles à télécharger] Top 4 des méthodes de résolution de problèmes
Il existe de très nombreux outils et méthodes de résolution de problèmes, sur lesquels s’appuyer pour répondre à une problématique, aider à la mise en ...
Appétence aux risques : définition, enjeux et solutions - PYX4
Appétence aux risques : définition, enjeux et solutions
La notion d’appétence aux risques a de quoi questionner : délicate à appréhender, elle est relativement subjective et ne repose sur aucune norme. Alors, comment ...
Top 7 des contenus gestion des risques - PYX4
Top 7 des contenus sur la gestion des risques
Pour une organisation, bien gérer ses risques, c’est avoir toujours un coup d’avance – par rapport aux concurrents, à la conjoncture, au marché – et ...
Comment prévoir tous les risques d'une organisation ? - PYX4
Comment prévoir tous les risques d’une organisation ?
Est-il possible de prévoir tous les risques d’une organisation ? Comment anticiper un risque qui n’était pas détectable ou « cygne noir »* ? Nous allons peut-être ...