Criticité des risques : quels impacts mesurer ?

Mis à jour le 3 octobre 2022

Il est aujourd’hui communément admis que la formule de calcul de la criticité des risques se base sur la combinaison entre leur impact et leur probabilité d’occurrence. Si la fréquence de survenue d’un risque se révèle assez simple à évaluer, l’impact est beaucoup plus complexe à mesurer. Pour ce faire, plusieurs options existent, notamment quant au nombre d’impacts à définir. 

Calcul de la criticité des risques : combien d’impacts considérer ?

Pour définir la criticité des risques, il faut garder à l’esprit que : 

  • Se concentrer sur un seul impact prive de critères d’analyse des risques très intéressants. Par exemple, un Directeur Général sans délégation de pouvoir qui souhaiterait identifier quels risques sont susceptibles d’entraîner sa responsabilité pénale.  
  • Considérer plusieurs impacts complexifie par contre la méthode de calcul. Doit-on partir du principe que si l’un des impacts atteint la note maximum, la note globale d’impact est elle-même maximum ? Doit-on plutôt procéder à une pondération ?

Les critères de mesures de la criticité sont étroitement liés à la culture de l’entreprise et à son projet. Par exemple, un bailleur social donnera certainement plus de poids aux impacts « image » et « juridique » là où une compagnie d’assurance insistera sur l’impact « financier », face à ses obligations légales (Solvency 2).

Découvrez
les tendances et pratiques des professionnels de
la Qualité

Une chose est cependant certaine : quelle que soit la méthode retenue, elle devra être unique et appliquée à l’ensemble de l’organisation, avec des critères de mesure eux aussi identiques. Deux échelles sont en revanche possibles en fonction de votre structure: unique pour les organisations ne comportant qu’un établissement, ou plurielles lors de présence de filiales.

Photo of author

Amanda Wanderley

Consultante Senior BPM & Risques
Amanda est consultante, spécialisée dans la cartographie des processus et des risques, la mise en œuvre d’outil BPM et d’audit. Elle accompagne les organisations dans le suivi de leurs projets, le déploiement des solutions PYX4 et la formation de leurs équipes.

À lire aussi...

Comment prévoir tous les risques d'une organisation ? - PYX4
Comment prévoir tous les risques d’une organisation ?
Est-il possible de prévoir tous les risques d’une organisation ? Comment anticiper un risque qui n’était pas détectable ou « cygne noir »* ? Nous allons peut-être ...
Risques : doit-on homogénéiser les pratiques ?
Risques : doit-on homogénéiser les pratiques ?
Nous n’allons pas y aller par quatre chemins : homogénéiser les pratiques est un enjeu pour les organisations ! Le plus gros besoin des entreprises, ...
Comment la norme ISO 9001 intègre la gestion des risques ?
Dans la mise en place d’un système de management de la qualité, les objectifs majeurs visent à atteindre la conformité et la satisfaction client. La ...
Les enjeux de la gestion des risques
Jean Le Ray commence son parcours dans le secteur de l’industrie et des services. En 2012, il crée Ad’Xpr, société dans laquelle il conduit des ...